LES 60è DELIRANTS Club du Rienfoutre
<div id="cont_ODMwNDd8NXwxfDN8NHxhZWZmMDB8OXxGRkZGRkZ8Y3wx"><div id="spa_ODMwNDd8NXwxfDN8NHxhZWZmMDB8OXxGRkZGRkZ8Y3wx"><a id="a_ODMwNDd8NXwxfDN8NHxhZWZmMDB8OXxGRkZGRkZ8Y3wx" href="http://www.meteocity.com/france/la-crau_v83047/" target="_blank" style="color:#333;text-decoration:none;">Météo La Crau</a> ©️ meteocity.com</div><script type="text/javascript" src="http://widget.meteocity.com/js/ODMwNDd8NXwxfDN8NHxhZWZmMDB8OXxGRkZGRkZ8Y3wx"></script></div>

Grand Corps Malade....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Margot Grand Corps Malade....

Message  Mimi* le Dim 3 Nov - 2:17

Bizous J'aime les textes de ce grand mec....

"
Ma tête, mon coeur...

Le corps humain est un royaume ou chaque organe veut être le roi,
Il y a chez l'homme 3 leaders qui essayent d'imposer leur loi,
Cette lutte permanente est la plus grosse source d'embrouille,

Elle oppose depuis toujours la tête, le coeur et les couilles.
Que les demoiselles nous excusent si on fait des trucs chelous,
Si un jour on est des agneaux et qu'le lendemain on est des loups,
C'est à cause de c'combat qui s'agite dans notre corps,
La tête, le coeur, les couilles discutent mais ils sont jamais d'accords.

Mon coeur est une vraie éponge, toujours prêt à s'ouvrir,
Mais ma tête est un soldat qui s'laisse rarement attendrir,
Mes couilles sont motivées, elles aimeraient bien pé-cho cette brune,
Mais y'en a une qui veut pas, putain ma tête me casse les burnes.

Ma tête a dit a mon coeur qu'elle s'en battait les couilles,
Si mes couilles avaient mal au coeur et qu'ça créait des embrouilles,
Mais mes couilles ont entendu et disent à ma tête qu'elle a pas d'coeur,
Et comme mon coeur n'a pas d'couilles, ma tête n'est pas prête d'avoir peur.

Moi mes couilles sont têtes en l'air et ont un coeur d'artichot,
Et quand mon coeur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud,
Et si ma tête part en couilles, pour mon coeur c'est la défaite,
J'connais cette histoire par coeur, elle n'a ni queue ni tête.

Moi les femmes j'les crains, autant qu'je suis fou d'elles,
Vous comprenez maintenant pourquoi chez moi c'est un sacré bordel,
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille,
Je resterais sous l'contrôle d'ma tête, mon coeur et mes couilles."

 :65432: 




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 "Ici on peut déposer... ses délires, ses coups de gueule, ses coups de bluzz... ses joies... ses questionnements... Ici on peut se lâcher sans être jugé... mais si on a pas d'humour... il vaut mieux passer son chemin..." (Mimi*)
avatar
Mimi*
Admin

Messages : 21602
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 85
Localisation : Au soleil... en principe...

Revenir en haut Aller en bas

Margot Re: Grand Corps Malade....

Message  Sans* le Dim 3 Nov - 11:43

Oui il a de très beaux texte .... et une vois qui les mets en valeur .... !!!! celui-ci aussi est bien .... 



Je suis né tòt ce matin, juste avant que le soleil comprenne 

Qu'il va falloir qu'il se lève et qu'il prenne son petit crème 

Je suis né tòt ce matin, entouré de plein de gens bien 

Qui me regardent un peu chelou et qui m'appellent Fabien 

Quand le soleil apparaìt j'essaie de réaliser ce qu'il se passe 

Je tente de comprendre le temps et j'analyse mon espace 

Il est 7 heures du mat' sur l'horloge de mon existence 

Je regarde la petite aiguille et j'imagine son importance 

Pas de temps à perdre ce matin, je commence par l'alphabet 

Y'a plein de choses à apprendre si tu veux pas finir tebê 

C'est sûr, je serais pas un génie mais ça va y'a pire 

Sur les coups de 7 heures et demie j'ai appris à lire et à écrire 

La journée commence bien, il fait beau et je suis content 

Je reçois plein d'affection et je comprends que c'est important 

Il est bientòt 9 heures et demie et j'aborde l'adolescence 

En pleine forme, plein d'envie et juste ce qu'il faut d'insouciance 

Je commence à me la raconter, j'ai plein de potes et je me sens fort 

Je garde un peu de temps pour les meufs quand je suis pas en train de faire du sport 

Emploi du temps bien rempli, et je suis à la bourre pour mes rencards 

Putain la vie passe trop vite, il est déjà 11 heures moins le quart 

Celui qui veut me viser, je lui conseille de changer de cible 

Me toucher est impossible, à 11 heures je me sens invincible 

Il fait chaud, tout me sourit, il manquait plus que je sois amoureux 

C'est arrivé sans prévenir sur les coups d'11 heures moins 2 

Mais tout à coup, alors que dans le ciel, y'avait pas un seul nuage 

A éclaté au-dessus de moi un intolérable orage 

Il est 11 heures 08 quand ma journée prend un virage 

Pour le moins inattendu alors je tourne mais j'ai la rage 

Je me suis pris un éclair comme un coup d'électricité 

Je me suis relevé mais j'ai laissé un peu de mobilité 

Mes tablettes de chocolat sont devenues de la marmelade 

Je me suis fait à tout ça, appelez moi Grand Corps Malade 

Cette fin de matinée est tout sauf une récréation 

A 11 heures 20 je dois faire preuve d'une bonne dose d'adaptation 

Je passe beaucoup moins de temps à me balader rue de la Rép' 

Et j'apprends à remplir les papiers de la Cotorep 

J'ai pas que des séquelles physiques, je vais pas faire le tho-my 

Mais y'a des cicatrices plus profondes qu'une trachéotomie 

J'ai eu de la chance je suis pas passé très loin de l'échec et mat 

Mais j'avoue que j'ai encore souvent la nostalgie de 10 heures du mat' 

A midi moins le quart, j'ai pris mon stylo bleu foncé 

J'ai compris que lui et ma béquille pouvaient m'aider à avancer 

J'ai posé des mots sur tout ce que j'avais dans le bide 

J'ai posé des mots et j'ai fait plus que combler le vide 

J'ai été bien accueilli dans le cercle des poètes du bitume 

Et dans l'obscurité, j'avance au clair de ma plume 

J'ai assommé ma pudeur, j'ai assumé mes ardeurs 

Et j'ai slamé mes joies, mes peines, mes envies et mes erreurs 

Il est midi 19 à l'heure où j'écris ce con d'texte 

Je vous ai décrit ma matinée pour que vous sachiez le contexte 

Car si la journée finit à minuit, il me reste quand même pas mal de temps 

J'ai encore tout l'après-midi pour faire des trucs importants 

C'est vrai que la vie est rarement un roman en 18 tomes 

Toutes les bonnes choses ont une fin, on ne repousse pas l'ultimate homme

Alors je vais profiter de tous les moments qui me séparent de la chute 

Je vais croquer dans chaque instant, je ne dois pas perdre une minute 

Il me reste tellement de choses à faire que j'en ai presque le vertige 

Je voudrais être encore un enfant mais j'ai déjà 28 pijes 

Alors je vais faire ce qu'il faut, pour que mes espoirs ne restent pas vains 


D'ailleurs je vous laisse, là c'est chaud, il est déjà midi 20.



avatar
Sans*
Administrateur
Administrateur

Messages : 9274
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 61
Localisation : En bas à droite...

http://parolesdephotos.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Margot Re: Grand Corps Malade....

Message  Mimi* le Dim 3 Nov - 13:13

Bravo Génial! CŒUR




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 "Ici on peut déposer... ses délires, ses coups de gueule, ses coups de bluzz... ses joies... ses questionnements... Ici on peut se lâcher sans être jugé... mais si on a pas d'humour... il vaut mieux passer son chemin..." (Mimi*)
avatar
Mimi*
Admin

Messages : 21602
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 85
Localisation : Au soleil... en principe...

Revenir en haut Aller en bas

Margot Re: Grand Corps Malade....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum